Volume XXV Numéro 4, 26 OCTOBRE 1998
14/09/98 28/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Nouveau vice-rectorat consacré à la recherche
Un rôle d'appui, d'animation et d'accompagnement


Aménagement du territoire
450 000 $ pour un projet du GEIGER


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Génie logiciel
Nos experts appelés à définir la profession


Aménagement forestier durable
Inauguration d'une Chaire industrielle CRSNG*UQAT*UQAM


«Cultiver les réflexes de créativité et d'imagination»
- Paule Leduc, rectrice


Six candidats en lice pour les postes de doyens

Atelier international en environnement
La qualité des eaux du Saint-Laurent et du lac Biwa


Recherche-action en milieu scolaire
Transformer l'enseignement de la danse


De nouvelles pistes d'action pour l'encadrement des étudiants

Colloque en droit privé
20 ans de recours collectif


Nouveau programme de deuxième cycle
en enseignement du français


Prix de littérature

Des diplômés en gestion honorés

Hommage à Pierre Dansereau

«L'avènement étudiant»

Centre de design
«L'espace libre dans la ville»


Campagne Centraide UQAM 1998
Des sous pour changer les choses


«Cultiver les réflexes de créativité et d'imagination»

- Paule Leduc, rectrice

La rectrice, Mme Paule Leduc.
Actualiser la mission de l'UQAM, réviser en profondeur les programmes de formation, repenser le rôle de l'enseignant, intensifier l'appropriation des technologies d'information, valoriser davantage la recherche-création, développer les projets d'institut des nouveaux médias et d'institut en génie biomoléculaire, etc. Voilà autant d'éléments qui constituent le plan d'action de l'UQAM pour les prochaines années. Un plan que la rectrice, Mme Paule Leduc, présentait récemment à la communauté universitaire et aux médias. La rectrice a également profité de l'occasion pour dresser un bilan globalement positif des changements entrepris par l'UQAM depuis près de deux ans.

«Cette année, a souligné Mme Leduc, nous atteignons une étape cruciale du changement. Nous sommes, en fait, à un point tournant». Il s'agit maintenant, a-t-elle ajouté, de cibler le travail sur les contenus du changement, sur les diverses façons de passer d'une culture de l'enseignement à une culture de l'encadrement et des apprentissages. Quant à la situation budgétaire de l'Université, la rectrice a reconnu qu'elle était préoccupante. Aussi, le Conseil d'administration a créé un Comité pour la survie de l'UQAM. Son objectif principal sera d'explorer et d'évaluer de nouvelles avenues relatives aux mesures d'économies et à de nouveaux revenus. Notons que le Journal L'UQAM continuera à suivre l'évolution de ces différents dossiers au cours des prochains mois.