Volume XXV Numéro 12, 15 MARS 1999
14/09/98 29/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Colloque du CEPES
La Chine: un danger pour l'équilibre asiatique?


Budget Landry:
une bouffée d'oxygène?





SOMMAIRE DU NUMÉRO


Désignation du doyen de l'ESG

« Pourquoi je pose ma candidature au poste de doyen? »

Scrutins
Arts et éducation


Coup de pouce à
la jeunesse universitaire


Projet mercure en Amazonie
La source de la contamination : la déforestation


L'UQAM logera un spectromètre de masse valant 1,3 M $

Arts visuels et médiatiques
Nouveau DESS et réforme de la maîtrise


Les conditions des personnes soignantes à domicile

Les disciplines littéraires et la CUP
Des effectifs en pleine croissance


Titres d'ici

Semaine Marketing

Nouvelle direction au SITEL

Échange UQAM-Argentine

Attestation d'études à des Chiliens

Forum sur le volcanisme

Un 8 mars à l'UQAM

Camps de jour du Centre sportif

Avis aux étudiants

SOUTENANCES DE THÈSE

D'ART EN ART
Une semaine d'hommage au théâtre

Les Contes d'Hoffman au menu

« Les démons de Paula »

Des souris... à l'oeuvre

Dernier spectacle des Jeudis déchaînés

Colloque du CEPES

La Chine: un danger pour l'équilibre asiatique?

Pierre Jolicoeur, adjoint au directeur du CEPES et organisateur du colloque.

Un colloque réunissant des sinologues et des analystes de la scène politique asiatique se tiendra, le 26 mars prochain, au Crowne Plaza Métro centre. Organisée par le Centre d'études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) de l'UQAM, cette rencontre visera à questionner les enjeux associés au développement de la puissance militaire de la Chine et, plus largement, à faire le point sur l'équilibre régional en Asie. Quelles sont les orientations de la politique étrangère chinoise? Quels rapports entretient ce dernier grand État communiste avec ses voisins? Par ses ambitions et ses activités, menace-t-il la sécurité asiatique, voire la stabilité internationale? Autant de questions sur lesquelles se pencheront les divers experts invités par le CEPES. Sont attendus, notamment, Jean-Luc Domenach, sinologue (Fondation nationale des sciences politiques - Paris), Robert Ross, spécialiste des relations sino-américaines (Harvard), ainsi que Claude-Yves Charron, ancien diplomate canadien aujourd'hui professeur à l'UQAM.

Un pays en mutation Au cours des dernières années, de rappeler l'adjoint au directeur du CEPES et organisateur du colloque, M. Pierre Jolicoeur, la Chine a connu une forte croissance économique et militaire. Or, d'ajouter le politologue, cette «montée en puissance permet désormais à la Chine d'activer ses ambitions régionales et son rôle sur la scène internationale». Une situation qui, ajoutée aux tranformations que connaît le pays, n'est pas sans soulever moult interrogations. Ainsi, alors que certains se demandent si la Chine n'aurait pas amorcé un virage post-communiste sans l'avoir formellement annoncé, d'autres s'inquiètent des motivations et des impacts géostratégiques potentiels des nouvelles capacités militaires chinoises. Des préoccupations sur lesquelles les avis sont partagés, certes, mais qui devraient être au coeur des discussions tenues en colloque.

Au programme Après une allocution d'ouverture prononcée par la rectrice, Mme Paule Leduc, le colloque prévoit la tenue de sept conférences, suivies d'une table ronde de synthèse et d'un discours de clôture prononcé par le directeur du CEPES, M. Jacques Lévesque. Les thématiques abordées par les conférenciers? Les fondements et les objectifs de la politique extérieure de la Chine; l'évolution des capacités militaires chinoises; la prolifération nucléaire en Asie, ainsi que les relations entre la Chine et la Russie, le Japon, le Canada et les États-Unis. Pour plus d'informations: 987-3000, poste 8929.

Colloque annuel du CEPES Les nouvelles orientations de la politique étrangère et militaire de la Chine: vers une rupture de l'équilibre asiatique? 505, rue Sherbrooke Est Le 26 mars 1999, de 8h30 à 17h30