Volume XXV Numéro 12, 15 MARS 1999
14/09/98 29/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Colloque du CEPES
La Chine: un danger pour l'équilibre asiatique?


Budget Landry:
une bouffée d'oxygène?





SOMMAIRE DU NUMÉRO


Désignation du doyen de l'ESG

« Pourquoi je pose ma candidature au poste de doyen? »

Scrutins
Arts et éducation


Coup de pouce à
la jeunesse universitaire


Projet mercure en Amazonie
La source de la contamination : la déforestation


L'UQAM logera un spectromètre de masse valant 1,3 M $

Arts visuels et médiatiques
Nouveau DESS et réforme de la maîtrise


Les conditions des personnes soignantes à domicile

Les disciplines littéraires et la CUP
Des effectifs en pleine croissance


Titres d'ici

Semaine Marketing

Nouvelle direction au SITEL

Échange UQAM-Argentine

Attestation d'études à des Chiliens

Forum sur le volcanisme

Un 8 mars à l'UQAM

Camps de jour du Centre sportif

Avis aux étudiants

SOUTENANCES DE THÈSE

D'ART EN ART
Une semaine d'hommage au théâtre

Les Contes d'Hoffman au menu

« Les démons de Paula »

Des souris... à l'oeuvre

Dernier spectacle des Jeudis déchaînés

Un 8 mars à l'UQAM

Le 8 mars, à l'invitation de l'IREF, une quarantaine de personnes ont assisté à la table ronde La maternité féministe: plaisir, vertu ou contraintes?. On aperçoit ici les professeures participantes, soit, dans l'ordre habituel, Mmes Lori Saint-Martin, Marie-Lise Brunel, Christine Corbeil et Nathalie Ricard. Est absente sur la photo, Mme Louise Vandelac.

Le Comité de condition de vie et de travail des femmes du SEUQAM organisait, conjointement avec l'employeur, un débat midi intitulé Notre langue est-elle macho? Pour en débattre, étaient invités (voir photo) Mme Michèle Briand du Comité des citoyens du quartier Saint-Jean Baptiste à Québec, et M. Martin Dufresne, membre du Collectif masculin contre le sexisme.

La Journée internationale des femmes a donné lieu, un peu partout au Québec, à de multiples activités visant à souligner, de manière concrète ou symbolique, des aspects particuliers des besoins des femmes en 1999. L'UQAM, de ce point de vue, n'a pas été en reste. En effet, soirée-rencontre, débats, conférences et table ronde ont figuré au programme, tout au long de la semaine du 8 mars, à l'initiative de divers groupes, dont l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF), le Comité de condition de vie et de travail des femmes du SEUQAM et le Centre de femmes de l'UQAM.