Volume XXV Numéro 9, 1er février 1999
14/09/98 28/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Deux nouveaux secteurs

*   Arts
*   Éducation

Création d'une Chaire de philosophie

SOMMAIRE DU NUMÉRO

Forum des études supérieures et de la recherche

Sciences de la terre, de l'eau et de l'atmosphère
Une trentaine de programmes scrutés par la CUP


La Saint-Valentin avec... Chopin!

Malgré des débuts difficiles
Le J.-A.- De Sève fourmille d'activités


Maîtrise en technologie de l'information

L'École supérieure de mode

S'approprier les TIC au quotidien

Les conseillers en information scolaire

Concours interuniversitaire de photographie:l'eau

La COOP-UQAM décerne une bourse

Bourse du Fonds Guylaine-Dostie

Nouveaux groupes étudiants

Étudiants à la CE

Prix de l'AFAQ

Prix Raymond-Klibansky

Soutenances de thèse

S'approprier les TIC au quotidien
À l'avant-plan, M. Pierre Mackay, directeur du Centre de formation et d'innovation techno-pédagogique, et M. Yves Poirier, technicien en informatique au SITEL et responsable du laboratoire de formation.
Comment utiliser le courrier électronique pour communiquer avec les collègues enseignants et les étudiants ? Comment se servir d'Internet pour l'enseignement et la recherche ? On peut trouver réponse à ces questions en participant aux activités du Centre de formation et d'innovation techno-péda gogique (CFITP)1, dont la direction est assurée par le professeur Pierre Mackay du département des sciences juridiques. Un Centre qui dispose maintenant d'un laboratoire informatique destiné aux enseignants et où se déroulent des activités de formation aux nouvelles technologies d'information et de communication (NTIC). Cette salle, située dans le nouveau pavillon De Sève (local DS-R725), est également disponible pour du travail individuel.

Des activités de formation
Le programme de formation du Centre, explique M. Mackay, se compose de 13 ateliers, d'une demi-journée à deux jours, consacrés à l'initiation aux NTIC. Ils s'adressent aux personnes connaissant les rudiments de la manipulation de l'ordinateur mais qui veulent perfectionner leur utilisation pour des fins d'enseignement, de recherche et de gestion académique. Ainsi, un nouvel atelier portant sur la gestion des références bibliogra ph i ques s'est ajouté au programme de la session hiver 1999. On offre également des projets d'intégration de cinq jours chacun, permettant à des groupes ou des individus de réaliser l'intégration de la formation acquise et de faire progresser la réalisation d'un projet pédagogique mettant en oeuvre les NTIC. L'an dernier, près de 200 personnes ont participé aux diverses sessions et on s'attend à ce que leur nombre soit un peu plus élevé cette année. Signalons, enfin, que le Centre invite les participants aux sessions de formation et tous les enseignants à se joindre à un forum de discussion (ntic@uqam.ca), opérationnel depuis décembre, afin d'échanger sur l'utilisation des NTIC dans l'enseignement et la recherche. Un forum News est aussi disponible pour accueillir questions, commentaires et échanges

«L'enseignement est un acte de communication»
Pour Pierre Mackay, les NTIC, en raison de leur caractère multi-directionnel et interactif, représentent un outil de communication rapide et efficace. Ainsi, le courrier électronique, dont disposent une majorité d'enseignants à l'UQAM, favorise la création de forums d'échanges et de discussions tout en permettant une communication bi-la térale entre le professeur et les étudiants. D'ailleurs, ajoute-t-il, «dans des cours de plus en plus nombreux, on voit se créer des groupes de discussion, y compris entre les étudiants».

Selon M. Mackay, «le Centre de formation et d'innovation techno-péda gogique représente une structure innovatrice qui, sur une base coopérative2, offre des ressources tant hu mai nes et matérielles que techniques permettant ainsi de diffuser et d'échanger des acquis, des initiatives ainsi que des expertises en matière de développement des technologies de communication». Il s'agit de donner une orientation ou une formation à partir des préoccupations des enseignants en ce qui a trait à la pédagogie et à l'encadrement.

1 Le Centre vise à: offrir aux enseignants un lieu physique et virtuel de coordination des initiatives; assurer et dispenser un programme de formation à l'intention des enseignants couvrant l'ensemble des dimensions pédagogiques et techniques de NTIC; coordonner, avec les services concernés, une assistance technique pour la production d'outils et de matériel didactique faisant appel aux technologies; offrir un soutien financier aux projets de développement techno-pédagogique.

2 Le programme de formation du CFITP destiné au personnel enseignant est le fruit d'une concertation entre le vice-rectorat aux services académiques et au dé ve loppement technologique, le Bureau des études, le Service de l'informatique et des télécommunications et le Service de l'audiovisuel.