Volume XXVI Numéro 9, 14 Février 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Le CA désigne Gilbert Dionne

La vie après 50 000 ans

Inauguration de la Faculté de science politique et de droit


SOMMAIRE DU NUMÉRO



Le CA désigne Gilbert Dionne

La vie après 50 000 ans

Une santé de fer pour la mer

Inauguration de la Faculté de science politique et de droit

Entreprises et milieu éducatif

L'intégration des chargés de cours

Création de l'École de travail social)

1760-1840 : une époque à redécouvrir

La maîtrise en art dramatique a 20 ans !

Boursiers en études littéraires

75 000 $ en bourses en écologie forestière

Des boursières qui ont de la branche!

Bourses de l'AUF

Un grand chef à l'UQAM

Portes ouvertes à l'UQAM

Vingt ans de recherche et de création

Colloque des diplômés en études des arts

Titres d'ici

VITE LU

SOUTENANCES DE THÈSE

Recteur intérimaire

Le CA désigne Gilbert Dionne
C'est à un ancien haut dirigeant de l'UQAM, M. Gilbert Dionne, dont la carrière s'est presque exclusivement déroulée à l'Université, que le Conseil d'administration a confié les fonctions de recteur intérimaire, à la suite de la récente démission de Mme Paule Leduc. M. Dionne entrera en fonction le 6 mars prochain, pour la période couvrant la fin du mandat de Mme Leduc, soit jusqu'au 1er août 2001. Soulignons que Mme Leduc avait récemment exprimé le v&brkbar;u de quitter ses fonctions dans les meilleurs délais. Les membres du CA réunis en assemblée spéciale le 8 février dernier ont également décidé, toujours à l'unanimité, de reporter l'enclenchement de la procédure de désignation du futur recteur au 1er février 20011.

M. Dionne entamera son mandat dans un contexte budgétaire difficile, l'Université étant aux prises avec un déficit anticipé de près de 20 M $ pour l'année courante, et de 30 M $ l'an prochain. Situation qui rappelle douloureusement celle de 1996, alors que le gouvernement du Québec avait imposé au réseau universitaire des compressions de l'ordre de 96 M $. Rappelons que M. Dionne assumait à ce moment l'intérim au rectorat entre le départ de M. Claude Corbo et l'arrivée de Mme Leduc. Il présidait également le Comité intersectoriel consultatif, consacrant ses énergies à trouver des solutions afin de combler un manque à gagner de 22 M $ pour 1996-1997, et à convaincre les groupes d'emploi d'y adhérer.

Bien connu de la communauté universitaire, M. Dionne a agi à titre de vice-recteur aux communications de 1987 à 1996, après avoir occupé les fonctions de vice-recteur associé à l'enseignement et à la recherche (1983-1987), de doyen des études de premier cycle (1980-1983), de vice-doyen de la Famille des lettres (1974-1978), de directeur du module de philosophie (1972-1974) et de professeur au Département de philosophie de 1969 à 1974. À la suite de son premier intérim au rectorat, M. Dionne avait pris sa retraite en 1996.

1. Lors de cette assemblée spéciale, le CA a aussi créé, pour la période se terminant le 1er août 2001, un poste de vice-recteur exécutif, dont la principale fonction est d'assurer la coordination entre les différents vice-rectorats. Le Conseil a nommé M. Dionne à ce poste. En procédant ainsi, le CA a donc pu désigner M. Dionne à titre de recteur intérimaire. En effet, le statut d'université associée dont jouit l'UQAM lui permet de désigner elle-même, parmi ses vice-recteurs, le recteur intérimaire.