Volume XXVI Numéro 8, 31 JANVIER 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Départ de la rectrice
Le CA devra se prononcer


L'UQAM reçoit 1,2 million $ de l'ACDI

Mesurer la performance des organisations


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Départ de la rectrice
Le CA devra se prononcer


L'UQAM reçoit 1,2 million $ de l'ACDI

Mesurer la performance des organisations

Commission des universités sur les programmes

  • Architecture, urbanisme et design
  • Histoire et géographie
  • Spécialités périmédicales et paramédicales


  • Un Forum scientifique, artistique et professionnel

    Une autre Chaire à l'ESG

    Des programmes tout neufs en danse

    Chercheurs recherchés

    Le DESS en sciences comptables a fait ses preuves

    5 555 abonnés... ça se fête !

    Des stagiaires qui n'ont pas froid aux yeux

    L'ombudsman dépose son rapport

    Colloque sur la pratique artistique

    Conférences à la Chaire Bombardier

    Pédagogie de l'enseignement supérieur
    Une première cohorte de finissants


    Don à la mémoire de Sylvie Samson

    Titres d'ici

    La vraie nature de la photo

    SOUTENANCES DE THÈSE
    Départ de la rectrice

    Le CA devra se prononcer

    C'est au Conseil d'administration que reviendra l'importante tâche de déterminer la voie par laquelle l'UQAM entend surmonter ses difficultés actuelles et poursuivre sa mission.

    Le 25 janvier dernier, la rectrice Mme Paule Leduc a annoncé qu'elle ne désirait pas terminer son mandat, dont l'échéance était prévue en mai 2001. L'appui qu'elle considérait insuffisant de la part de la communauté, en particulier du corps professoral, ainsi que le sous-financement chronique de l'UQAM, situation que le gouvernement tarde à corriger, comptent parmi les principales raisons qui l'ont amenée à annoncer son départ. C'est du moins ce qui ressort de la lettre qu'elle a adressée au président du Conseil d'administration (CA) M. Pierre Ducros et qui a été diffusée à l'ensemble de la communauté.

    Mme Leduc précise également dans sa lettre qu'elle accepte de rester en poste jusqu'à la nomination de son successeur, ou au plus tard le 1er septembre prochain. Le Conseil d'administration devrait aborder très bientôt ce sujet, soit lors de sa prochaine séance régulière du 29 février, ou encore lors d'une assemblée spéciale qui pourrait être convoquée avant cette date, d'indiquer le directeur du Secrétariat des instances, M. Daniel Hébert. Au moment d'aller sous presse, aucune décision n'avait encore été prise. Si le Conseil décide d'enclencher rapidement le processus de désignation du recteur (voir le Règlement no 3, article 17), et compte tenu des diverses étapes caractérisant ce processus, le CA pourrait alors être en mesure de recommander un candidat au gouvernement du Québec au plus tôt lors de sa séance régulière du 23 mai prochain. « Le Conseil pourrait aussi prévoir d'autres mesures qu'il juge appropriées compte tenu des circonstances », ajoute M. Hébert.