Volume XXVI Numéro 8, 31 JANVIER 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Départ de la rectrice
Le CA devra se prononcer


L'UQAM reçoit 1,2 million $ de l'ACDI

Mesurer la performance des organisations


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Départ de la rectrice
Le CA devra se prononcer


L'UQAM reçoit 1,2 million $ de l'ACDI

Mesurer la performance des organisations

Commission des universités sur les programmes

  • Architecture, urbanisme et design
  • Histoire et géographie
  • Spécialités périmédicales et paramédicales


  • Un Forum scientifique, artistique et professionnel

    Une autre Chaire à l'ESG

    Des programmes tout neufs en danse

    Chercheurs recherchés

    Le DESS en sciences comptables a fait ses preuves

    5 555 abonnés... ça se fête !

    Des stagiaires qui n'ont pas froid aux yeux

    L'ombudsman dépose son rapport

    Colloque sur la pratique artistique

    Conférences à la Chaire Bombardier

    Pédagogie de l'enseignement supérieur
    Une première cohorte de finissants


    Don à la mémoire de Sylvie Samson

    Titres d'ici

    La vraie nature de la photo

    SOUTENANCES DE THÈSE
    Don à la mémoire de Sylvie Samson

    Le SEUQAM, en décembre dernier, remettait son don annuel de 1 000 $ à la mémoire de Sylvie Samson, cette jeune femme qui travaillait au Département des sciences religieuses et dont l'assassinat survenu en 1995 n'a toujours pas été élucidé. Le don a été remis à Madame Micheline Asselin, directrice générale de la Maison Dalauze, un centre d'hébergement qui a accueilli au cours de ses huit ans d'existence plus de 1 800 femmes et enfants victimes de violence conjugale. Le geste avait cette année un caractère plus symbolique puisque le centre d'hébergement est situé dans l'Est de l'Île de Montréal, secteur où habitait et où fut assassinée Mme Samson. Les représentants du SPUQ et du SCCUQ ont par ailleurs joint leur contribution, portant le don à 1 800 $. En outre, le Comité de condition de vie et de travail des femmes du SEUQAM a décidé de marrainer la Maison Dalauze en lui fournissant un soutien de différentes manières, tout au cours de l'année.