Numéro 4,
15 octobre 1996


Depuis 1969, une représentation toujours plus large

Au Conseil d'administration, remplacement de deux membres



Àl'occasion de l'arrivée au Conseil d'administration de deux nouveaux membres, il peut-être bon de rappeler que la composition du Conseil n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui. Au départ, le nombre des membres était restreint (moins de huit), alors qu'on en compte maintenant le double, soit seize. C'est en 1989 que la Loi de l'Université du Québec a véritablement changé le visage du CA: l'article 32 de la Loi était alors remplacé par un nouvel article (17)*, qui ouvrait le Conseil à des catégories nouvelles. Siègent dorénavant à cette haute instance décisionnelle, outre les officiers supérieurs, des représentants des professeurs, des chargés de cours, des étudiants, des diplômés, ainsi que des représentants des cégeps, des milieux sociaux, culturels, des affaires et du travail (voir encadré).

La durée du mandat des membres varie (encadré). En juin dernier, prenait fin le mandat de M. Serge Rémillard et de Mme Marie Blais, respectivement représentants des diplômés et des chargés de cours. Ont été nommés pour les remplacer: Mme Louise Champoux-Paillé, à titre de personne diplômée de l'Université du Québec à Montréal, et M. Jean-Guy Corbeil, à titre de personne désignée par les chargés de cours.

Mme Louise Champoux-Paillé

La nouvelle représentante des diplômés, Mme Louise Champoux-Paillé, vice-présidente marketing et communications chez Midland Walwyn, présidait jusqu'à tout dernièrement le Regroupement des diplômés-es de l'UQAM. Au Bureau des diplômés, on parle d'elle comme d'une femme dynamique, ouverte, de compassion. Linda Mongeau, agente d'information souligne que:

"Malgré les exigences rattachées à ses fonctions, Mme Champoux-Paillé trouve le temps et l'énergie pour se dévouer à des causes humanitaires auxquelles elle croit: ainsi, elle a été présidente de l'Association des MBA du Québec en 1992-1993 et, en1993-1994, elle a collaboré à la Fondation de l'UQAM dans le cadre de sa campagne annuelle de souscription. En 1994, elle a coprésidé le gala Femmes de mérite du YMCA de Montréal et elle est, depuis 1993, présidente du Comité Accès 51 de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, comité qui a pour objectif d'accroître la représentation des femmes au sein des conseils d'administration, des conseils consultatifs et des groupes influents du monde des affaires. Mme Champoux-Paillé est également présidente de l'Association des enfants atteints de cancer et de leucémie (Leucan)."

Notons qu'à ce jour, l'UQAM compte quelque 103 000 diplômés.

M. Jean-Guy Corbeil

Le nouveau représentant des chargés de cours au CA est à l'UQAM depuis 1991. Rattaché à la famille des lettres et communications, M. Jean-Guy Corbeil s'occupe de la formation pratique des futurs enseignant(e)s de français langue première au secondaire. Et de français langue seconde et d'anglais langue seconde au primaire et au secondaire.

Comme représentant des chargé(e)s de cours, il a aussi siégé, pendant deux ans, à la sous-commission des études de premier cycle ainsi qu'au conseil du module d'enseignement au secondaire.

Avant d'entrer à l'UQAM, M. Corbeil a oeuvré dans le domaine de l'éducation comme enseignant au secondaire (français, anglais, latin) et, par la suite, comme cadre scolaire (coordonnateur de l'enseignement général à la Commission scolaire régionale de Chambly et directeur des services éducatifs à la Commission scolaire Saint-Jérôme). Il a, par la suite, été en poste à l'étreanger comme professeur-tuteur à l'École canadienne de Wolsung en Corée du Sud.

Comme il le soulignait au Journal, M. Corbeil "arrive au Conseil d'administration au moment où d'importantes décisions devront être prises relativement à l'avenir de l'UQAM... Il est donc essentiel que tous y apportent leur collaboration."


* L'article 32 de la Loi sur l'Université du Québec (L.R.Q., c. U-1) a été remplacé par l'article 17 du chapitre 14 des lois de 1989.