Volume XXVI Numéro 11, 13 Mars 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE



Mythes et Réalités de la Révolution tranquille

De l'UQAM à la Villa Médicis



SOMMAIRE DU NUMÉRO



Géographie contemporaine

L'UQAM chez les parlementaires

La science et la santé des travailleuses

Nouveaux programmes en urbanisme

L'histoire du Canada sur Internet

Rapport annuel de l'UQAM

Science et technologie au collégial

Le TOXEN se dote d'un microscope confocal

COLLOQUES

  • Pour mieux combattre le racisme
  • Développer une carrière
  • Soutien financier aux étudiants en aménagement forestier

    Succès au concours de plaidoirie Gale

    Prix Jean-Jacques Rousseau

    Concours FODAR

    Société royale du Canada

    Prix remis à Jacques Hétu

    Orphée aux Enfers

    VITE LU
    Le TOXEN se dote d'un microscope confocal
    À l'avant-plan, le directeur du Centre TOXEN, M. Phillip Spear, devant son tout nouveau microscope confocal dont l'acquisition a été rendue possible grâce à un don du Canadien Pacifique. Derrière, M. Michel Tosini, vice-président du CP Navigation - Logistiques (Amérique du Nord), Mme Louise Dandurand, vice-rectrice à la recherche, à la création et à la planification et M. Richard Payette, directeur général de l'Hôtel Reine-Élizabeth.
    La Société de bienfaisance Canadien Pacifique a récemment offert un don de 150 000 $ à la Fondation de l'UQAM pour l'acquisition d'un microscope confocal au Centre de recherche en toxicologie de l'environnement (TOXEN). Grâce à cette importante contribution, le Centre dispose dorénavant d'un appareil à la fine pointe de la technologie qui optimisera ses capacités d'analyse cellulaire et moléculaire. Muni d'un laser, le microscope confocal permet en effet de visualiser chaque partie de la cellule et ce, en obtenant une résolution très fine. En outre, l'appareil rend non seulement possible l'étude des cellules vivantes mais permet d'en reproduire des images synthétisées en 3D sur écran d'ordinateur.

    Nul doute, cette acquisition constituera un atout de taille pour les chercheurs qui oeuvrent au TOXEN. Quelques exemples des travaux actuellement en cours? Une étude du système immunitaire des mammifères marins, une autre visant à identifier les mécanismes de la toxicité d'herbicides au niveau des cellules humaines et une recherche dont l'objectif est d'évaluer les effets de poussières émises par une cimenterie de la région montréalaise. Rappelons que le don du Canadien Pacifique - qui confirme la réputation du TOXEN comme centre d'expertise d'envergure internationale en matière de toxicologie et de santé environnementale - s'inscrit dans le cadre de la campagne de financement L'UQAM : une force novatrice. Au cours de la période couverte par cette campagne, soit de 1994 à 1999, la Fondation a recueilli des fonds s'élevant à 30 millions de dollars et ce, grâce à l'appui de quelque 10 000 donateurs.