Volume XXV Numéro 14, 12 AVRIL 1999
14/09/98 29/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Formation en gestion
Dix ans de coopération avec la Pologne... et ça continue!


Poste de doyen à l'ESG
Un appui significatif à Jean Ducharme


Le budget de l'UQAM bientôt déposé



SOMMAIRE DU NUMÉRO




Vote en Arts et en Éducation
Le mot des candidats
SECTEUR DES ARTS
M. Georges Laferrière
M. André G. Bourassa

SECTEUR DE L'ÉDUCATION
M. Jocelyn R. Beausoleil
M. Marc Turgeon

Important transfert de technologie

Partenariat vs publications
Quand les chiffres secouent les mythes


Immigration, ethnicité, citoyenneté...

Nouveau programme court

Communication
Un écart entre la formation et l'emploi?


COLLOQUES
La « pensée sociale » :
au coeur de la réflexion en sciences humaines


Débats sur le Code du travail

Regards sur le langage

État de la recherche en histoire de l'art

Troubles sous analyse



Modification du PAFARC

Cycles supérieurs
De nouvelles bourses


Site web du BRI
L'UQAM à la carte


Concerts pour célébrer le 30e anniversaire de l'UQAM

Bouger pour réussir


Belle performance au concours stratégique du CRSH
Bourse d'excellence
Une étudiante déléguée à Genève


Titres d'ici
VITE LU
SOUTENANCES DE THÈSE


Les Cours du samedi
50 ans à promouvoir les arts visuels


Concours d'architecture
Trois diplômés lauréats


Les étudiants s'exposent!

Formation en gestion

Dix ans de coopération avec la Pologne... et ça continue!

Dans l'ordre habituel, M. Marian Geldner, vice-recteur à la coopération internationale (WSE), Mme Irena E. Kotowska, professeure et coordonnatrice du Programme canadien de MBA pour cadres à la WSE, M. Sergio Marchi, ministre canadien du Commerce international, la rectrice de la WSE, Mme Janina Jozwiack, et M. Michel Librowicz, professeur à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM et coordonnateur du Projet Pologne.

Des représentants de l'École centrale de commerce de Varsovie (WSE1) et de l'UQAM ont signé récemment un protocole d'entente visant à poursuivre et à renforcer leur coopération en matière de formation et de perfectionnement en sciences de la gestion, d'échanges de professeurs et d'étudiants, et de projets de recherches conjoints. En outre, les deux institutions envisagent d'élargir leur collaboration au-delà même du domaine académique, en développant des services de consultation pour les entreprises canadiennes et polonaises intéressées respectivement par les marchés de l'Europe de l'Est et de l'Amérique du Nord. Ainsi, après 10 années de fructueuse coopération, qui ont permis, notamment, de moderniser l'infrastructure et les programmes de gestion au sein de l'institution d'enseignement polonaise, l'UQAM et la WSE n'entendent pas en rester là, loin s'en faut...!

Une collaboration qui a porté des fruits Tout a débuté en 1989, avec la participation d'un groupe d'étudiants inscrits en sciences administratives à un séminaire organisé par la WSE. Alors même que la Pologne connaît d'importantes transformations économiques, s'amorce une solide coopération canado-polonaise visant, entre autres, la formation de gestionnaires polonais. Réunissant la WSE, l'UQAM, ainsi que différents partenaires canadiens2, le projet s'est vu octroyer, par l'ACDI, une subvention s'élevant à plus de 6 M $ pour la période 1991-2001. « Cette initiative de coopération internationale a été la première du genre à l'UQAM et la plus importante en terme de durée du financement », a tenu à rappeler celui qui en est depuis le début le coordonnateur, le professeur Michel Librowicz.

Le projet, outre le fait qu'il a donné naissance à une trentaine de projets de recherche et de publications conjointes, s'est avéré fertile sur le plan des retombées. À titre d'exemple, dans sa phase initiale, il aura permis de former 34 jeunes enseignants polonais, dont la moitié sont venus étudier à l'École des sciences de la gestion. Puis, 52 professeurs provenant de 19 universités canadiennes, dont l'UQAM, se sont rendus en Pologne pour y donner des cours intensifs en gestion. De plus, un centre canadien d'informatique et de gestion a vu le jour à la WSE, ainsi qu'un programme canadien de MBA pour cadres, lequel a été mis en place au cours de la période 1995-1998, à la demande même des autorités polonaises.

À noter que ce programme a été spécifiquement mentionné comme l'un des meilleurs du genre offerts en Pologne dans un article paru récemment dans la prestigieuse revue The Economist Intelligence Unit, une preuve de succès dont ne peut que se réjouir M. Librowicz. Enfin, s'ajoutent à ce bilan positif, les résultats d'une enquête menée en Pologne auprès des diplômés de ce programme qui révèlent que la majorité d'entre eux occupent des postes de responsabilité importants et disposent d'un salaire annuel qui, selon les cas, est de 5 à 20 fois supérieur au salaire annuel moyen.

Prochaine étape : viser l'autonomie « Le protocole qui vient d'être signé porte en fait sur la continuité du projet après la fin du financement qui est prévue en 2001 », d'expliquer M. Librowicz. La coopération, en ce qui a trait au programme de MBA, se poursuivra, de souligner ce dernier, mais sur une base strictement commerciale, en s'appuyant sur les frais de scolarité et la recherche de d'autres sources de financement. Par ailleurs, bien que les parties songent à étendre leur collaboration hors du champ de la formation, elles n'évacuent pas pour autant la pertinence de mettre sur pied d'autres programmes, cette fois conçus spécifiquement pour les secteurs bancaire et financiers. Bref, une coopération qui risque de fêter un jour ses vingt ans, tant les projets sont nombreux!

1 La Warsaw School of Economics est l'une des plus importantes écoles d'économie en Europe de l'Est.

2 L'Université Carleton, qui a été associée à la première phase du projet (1991-1995), ainsi que l'Université de Calgary, qui y participe depuis 1995, figurent parmi les partenaires de l'UQAM, de même que le Consortium canadien des écoles de gestion.