Volume XXV Numéro 1, 14 SEPTEMBRE 1998
14/09/98 29/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

La Rentrée 1998
On fête avant d'apprendre, échanger, réussir


Réorganisation de la Direction


SOMMAIRE DU NUMÉRO

La Rentrée 1998

Réorganisation de la Direction

Université du Québec
Remise des Prix d'excellence


Statut des doyens:
entente conclue


Des pouvoirs accrus pour la Faculté des sciences humaines

Nouveaux programmes de deuxième cycle en éducation

La nouvelle bibliothèque des sciences a ouvert ses portes

Colloque sur le commerce électronique

L'UQAM et le Séminaire Interamérica
Une contribution à l'environnement


La clinique juridique plus accessible à la population

Titres d'ici

Ouverture de la foire alimentaire au pavillon Président-Kennedy

VITE LU

Galerie de l'UQAM
Quotidien, intimité et technologie


Cours et ateliers à l'École préparatoire de musique

Centre de design
Plongée dans le cyber-espace


SOUTENANCES DE THÈSE

COMMISSION DES ÉTUDES

IN MEMORIAM

LETTRE À L'UQAM
Souvenons-nous de Norbert


Décès du professeur émérite Adrien Pinard

LETTRE À L'UQAM

Souvenons-nous de Norbert

À l'UQAM, depuis ses tout débuts en 1969, Norbert Gingras a été un pionnier.

Nous avons eu l'occasion il y a quelques trois mois de lui témoigner notre reconnaissance et notre amitié lors d'une fête en son honneur. Malheureusement, notre collègue nous a quitté cet été.

Je voudrais vous résumer succinctement le tableau des témoignages entendus à cette occasion pour le bénéfice de ceux qui n'y étaient pas.

Je mentionnais que Norbert a été un pionnier. Je crois qu'il était encore beaucoup plus. Il a été surtout un pionnier-fondateur, que dis-je! un pilier de la Famille des sciences qu'il a aidé à créer, à développer, à consoli- der. Il fut successivement professeur, directeur de module, coordonnateur à la Famille des sciences.

Combien de directeurs de programme, de vice-doyens lui sont redevables de ses connaissances qu'il livrait sans aucune retenue. Norbert était d'une loyauté, d'une disponibilité, d'un dévouement, d'une abnégation sans limites pour tout ce qui regardait la bonne marche de la Famille des sciences. C'était le modus vivendi qui le motivait à faire toujours plus.

On ne peut compter le nombre d'étudiants qu'il a reçus dans son bureau, prêtant une oreille attentive à leurs problèmes, les conseillant, leur remontant le moral. Tout au long de sa carrière, il a su exprimer une approche paternelle profonde.

Le Secteur des sciences, devenu maintenant la Faculté des sciences de l'UQAM, lui a décerné le titre de premier membre émérite lors de la réception en son honneur. Je pense que ce titre lui allait à merveille, mais surtout c'est le titre de premier qui lui sied le plus, car dans son domaine il sera difficile à égaler.

Nous tous à l'UQAM, autant en sciences qu'ailleurs dans l'université, garderons un souvenir ému de ce grand homme que fut Norbert. Il n'avait que des amis et ceux-ci ne sont pas prêts de l'oublier.

Puisses-tu, Norbert, où que tu sois, veiller sur nous tous comme tu as si bien réussi à le faire durant toute ta carrière.

Salut Norbert!

Yvon Pépin
Professeur, département de chimie.